?

06210  Mandelieu La Napoule

France

© Tous droits réservés - All rights reserved - 2016 - 2019- Phytocosmo®

  • Phytocosmo

Mais en fait, qu’est-ce qu'un cosmétique ?

Updated: Sep 13, 2017

Publié : 01/07/16

On en utilise tous et tous les jours... 

Définition :

  • Se dit de toute préparation non médicamenteuse destinée aux soins du corps, à la toilette, à la beauté. (*2)

Ex : les produits de soin corps : huile, lait, sérums, gommage, crème pour les mains.

  • Un cosmétique est une substance ou un mélange destiné à être mis en contact avec diverses parties superficielles du corps humain notamment l'épiderme, les systèmes pileux et capillaires, les ongles, les lèvres, les organes génitaux externes, les dents et les muqueuses buccales, en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, protéger, parfumer, maintenir en bon état, de modifier leur aspect ou d'en « corriger » l'odeur. (*3)


Étymologie :

Cosmétique :

- Du grec ancien kosmêtikós « décoratif, ordonné »,

- kosmêtês  « ordonnateur, arrangeur »,

- qui a pris, avec le latin cosmetes le sens spécifique de « esclave chargé de la parure, du maquillage »

- du grec : kosmeo, « je pare, j'orne »

(*pour en savoir plus, se reporter aux sources en bas de ce document :1)



Ingrédients cosmétiques :

Quelles que soient leurs formes (crèmes, gels, émulsion, sérums, etc.), les cosmétiques ont généralement tous la même structure :

  • un ou plusieurs #principes #actifs : substances actives qui assurent l'efficacité du produit (ex. : #Huile #essentielle de #lavande fine)

  • un ou plusieurs #excipients chargé de transporter les principes actifs. (ex : huile d’olive, miel, ou le miel sont utilisés comme #ingrédients #cosmétiques),

  • des #additifs : adjuvants (ex. : pour parfumer, faire mousser, etc.), 

  • des #conservateurs naturels ou pas (ex. : colorants, antioxydants, émulsifiants, stabilisateurs de pH, tensioactifs, agents de contrôle de la viscosité,… 

En fin de création, un cosmétique peut facilement contenir une vingtaine d'ingrédients, choisis parmi les 8 000 ingrédients cosmétiques référencés.


L’origine des différents ingrédients :

Ils peuvent être d'origine :

  • - Végétale (ex. : amande douce, thym, …),

  • - Animale (ex. : suif, …)

  • - Minérale (ex. : paraffine, argile, silicium organique, …) ou encore de synthèse (silicone, parfum naturel ou synthétique, …)

Les fabricants de produits cosmétiques ont l'obligation de documenter, par les essais et études appropriés, les revendications figurant sur leurs notices ou emballages et dans la publicité concernant l'activité du produit (anti-ride, hydratant, amincissant, …)

Des produits cosmétiques "#Bio" ou "#Naturel" se développent actuellement. Les caractéristiques permettant l'utilisation de ces qualificatifs ont fait l'objet de longues discussions.

  • L'appellation "Bio" est réservée à des produits cosmétiques dont les ingrédients sont issus de l'agriculture biologique. Elle fait l'objet de certifications délivrées par diverses organisations privées (ECOCERT *(3b) en France, SOIL Association, BDIH, AB etc. ailleurs), utilisant chacune leur référentiel d'évaluation du produit et de ses ingrédients.



Logo du centre certificateur Ecocert®



  • Les cosmétiques dits "naturels", sans définition précise, correspondent en général à des formulations exemptes d'ingrédients d'origine pétrochimique.

La revendication "naturel" ou la certification "Bio" portent sur l'origine des ingrédients utilisés et leur traçabilité.

Elle n'apporte à elles-seules aucune garantie sur la sécurité ou l'efficacité du produit. Certains ingrédients d'origine minérale, végétale ou animale subissent des transformations.



Utiliser au mieux un produit cosmétique :

Avant toute utilisation d’un produit cosmétique, ayez les bons reflex :

  • - Lire la liste des ingrédients pour vérifier si vous n’êtes pas allergique à un des composants,

  • - Vérifier sa date de péremption PAO (Péremption Après Ouverture)

Ex. : de logo que l’on peut trouver sur l’emballage : ,

  • Respecter les conseils d’utilisation du fabriquant,

  • ainsi que les précautions d’emploi lié à ce produit cosmétique,

  • N’oubliez pas de noter sur le récipient la date à laquelle vous ouvrez votre produit cosmétique.

  • dans le cas de doute aspect du produit ou odeur, contactez le créateur ou le revendeur avant utilisation.

  • Suivre les conseils de bonne conservation inscrit par le fabriquant.

L’hygiène c’est aussi :

  • se laver les mains avant utilisation,

  • bien refermer votre produit après emploi,

  • nettoyer les accessoires utilisés pour la préparation ou l’application du cosmétique

  • ne partager pas vos cosmétiques. *(4)



Législation et sécurité concernant les cosmétiques :

Le domaine des cosmétiques est régi par une législation relevant en Europe autrefois de la Directive européenne 76/768/CEE amendée 7 fois depuis 1976, et maintenant du Règlement (CE) no 1223/2009 applicable dans tous les pays membres de l’Union européenne). Elle dresse une liste positive pour l'utilisation des colorants, conservateurs et filtres solaires ainsi qu'une liste négative (substances interdites) contenant, entre autres, les substances CMR (Cancérigène, Mutagène, Reprotoxique).*(5)

L'annexe 1 du Règlement exige un dossier de sécurité pour chaque produit cosmétique.

Les produits cosmétiques mis sur le marché sont soumis aux contrôles permanents des autorités, notamment en France de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (#DGCCRF) et de l’ Agence nationale de la santé et du médicament (#ANSM est une institutions qui permet de retrouver la traçabilité, du fabricant, du labo, des ingrédients, et des pourcentages, les examens d'efficacité…, ceci est une protection pour le consommateur en cas de problème, ou d'allergie avec un produit cosmétique.)


En matière de protection de l'environnement, les exigences du règlement REACH (sur l'enregistrement, l'évaluation, l'autorisation et les restrictions des substances chimiques), mais ce dernier, entré en vigueur le 1er juin 2007 ne concerne que les substances produites en grandes quantités, et exclut les nanoproduits. Tous les autres ingrédients utilisés pour la fabrication de produits cosmétiques sont concernés, ce qui restreint l'emploi de substances susceptibles de nuire à l'environnement, dont celles qui sont peu biodégradables. *(6)



Ce document est une simple ébauche, si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez vous référer à nos articles complémentaires.

Sources du document :

*(1) https://fr.wiktionary.org/wiki/cosm%C3%A9tique - *(2) http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/cosm%C3%A9tique/19545 -

 *(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Cosm%C3%A9tique –*(4) Reco-bonUsage-ProdCosmetique.pdf *(5) http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/HTML/?uri=CELEX:32009R1223&from=fr -  *(6) http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/HTML/?uri=URISERV:l21282&from=FR -  *(3b) http://www.ecocert.fr/ -

Crédits photos : Fotolia :